EJE Journal

5,50 € EJE Journal - N°96 Septembre - Octobre 2022
Dossier : [Une rentrée pas ordinaire : et si…]
Cela fait vingt ans que les professionnels de la petite enfance crient leur désarroi face au changement de logique opéré dans la gestion des structures petite enfance, qui dès le début, ne présageait rien de bon. La Covid est venue briser ce qui était déjà bien fragile et n’a fait que renforcer les difficultés : manque de reconnaissance, pénurie de professionnels, mal être… Ce dossier, nous aurions aimé qu’il soit publié dans la presse grand public, pour rendre visible la situation de la petite enfance, pour que personne ne puisse dire qu’il ne savait pas, bien qu’avec le terrible drame de Lyon, les médias semblent ouvrir les yeux et tentent de rattraper leurs années d’aveuglement sur les dysfonctionnements de notre cher secteur. Attention, ce dossier n’est pas facile à lire, les auteurs ont témoigné en toute franchise et sans langue de bois. Alors… Prêt à se plonger dans des témoignages poignants de professionnels qui se battent pour faire toujours plus avec moins ? À parler de l’exigence grandissante des gestionnaires, mais également des familles, qui ne se considèrent plus comme des usagers, mais bel et bien comme des clients ? À se replonger dans les différents décrets qui nous ont amenés là ? À entendre le discours des élus communaux sur le sujet ? À remettre en question l’accès, et parfois la qualité des formations ? À parler du bien-être des professionnels ? À découvrir des dérives révoltantes qui ont lieu dans certaines micro-crèches ? À les nuancer avec le point de vue d’un gestionnaire ? À comprendre la responsabilité de la CAF dans tout ce beau désordre ? Et surtout, à positiver en dégageant des propositions réalistes à même de renverser la tendance ?
5,50 € EJE Journal - N°95 Juillet - Aout 2022
Dossier : [Revisiter le monde du jeu] Plaisir – Transmission - Liberté
La bataille de la pédagogie contre la suprématie hygiéniste et sécuritaire est encore loin d’être remportée… Pourtant, nous sommes tous conscients de l’importance du jeu dans le développement de l’enfant. Nous observons chaque jour que c’est grâce à lui que l’enfant découvre le monde, apprend, entre en relation, intègre les règles de vie en société…
C’est pourquoi nous avons décidé d’explorer le monde du jeu dans ce numéro de l’été, avec l’objectif de vous (re)donner l’envie de jouer avec les enfants, d’y prendre du plaisir et de leur en donner.
Transmission, choix et positionnement des jouets, place et posture à adopter en tant que professionnel, slow pédagogie, idées d’activités, team building, adaptation des jeux aux enfants porteurs de handicap, immersions… de nombreux aspects du jeu seront abordés. Nous nous sommes également penchés sur le sens et l’intérêt de cet atelier dont vous avez sans doute entendu parler sur les réseaux sociaux : l’« atelier rien », grâce à l’interview de sa créatrice et au témoignage d’une professionnelle l’ayant testé dans sa crèche. Vous pourrez par ailleurs vous essayer au test de l’été et découvrir quel genre de joueur vous êtes : prudent, créatif, traditionnel ou téméraire ?
Ce dossier est un plaidoyer pour le jeu libre, le jeu en extérieur, le jeu neutre facilement détournable, un plaidoyer pour la présence physique et psychique des adultes, mais contre la sur-stimulation et la production, un plaidoyer pour le jeu authentique, un plaidoyer pour le plaisir… simple, et partagé.
5,50 € EJE Journal - N°94 Mai - Juin 2022
Dossier : Repas en crèche : le défi du plaisir !
Dans le milieu de la petite enfance, les temps de repas rythment les journées des professionnels et des enfants. Mais les obligations logistiques, nos représentations d’un « bon repas », notre histoire, nous éloignent parfois du besoin réel des jeunes enfants. Ce dossier, nourri par les apports d'une ergothérapeute, d’une psychomotricienne, d’une diététicienne, d’une sociologue, d’une chercheuse ainsi que de psychologues cliniciens, d’Eje et de directrices d’Eaje, permet de revoir les bases de l’accompagnement du repas : la dimension des repères, la notion de plaisir, l’installation, le matériel, l’aménagement de l’espace ou encore le positionnement des professionnels.
Refus des morceaux, néophobie, troubles alimentaires, les problématiques relatives au repas sont également présentées pour que vous sachiez les comprendre, les gérer et les distinguer des comportements liés à un stade développemental, le tout pour vous permettre de les aborder avec sérénité.
Le dossier présentera par ailleurs des pratiques (plus ou moins) récentes qui peuvent enrichir les moments du repas : l’installation d’un self-service en crèche, le passage au bio/local, la mise en place d’un potager ou encore d’ateliers culinaires, pour découvrir les aliments à l’état brut et appréhender l’alimentation en dehors des temps de repas.
5,50 € EJE Journal - N°93 Mars - Avril 2022
Dossier : Parentalité, objet fragile !
De nombreux professionnels de la petite enfance parlent de « nouveaux parents », différents, sur bien des aspects, de ceux des anciennes générations. Comment et pourquoi la parentalité a-t-elle évolué ? À quels défis est-elle confrontée ? Quelles sont ses fragilités ? Des questions dont il convient de se préoccuper pour comprendre les enjeux des parents d’aujourd’hui.
La parentalité a souvent été étudiée sous l’angle de la psychologie et de la psychanalyse, mais est-ce suffisant pour expliquer une construction si complexe ? Nous avons fait le choix de présenter, dans ce dossier, des visions complémentaires moins connues de professionnels sur la construction de la parentalité, ses influences et ses difficultés. Des facteurs parfois « invisibles », que les parents subissent sans en avoir conscience : opinion publique, lois ou encore, nouvelles technologies. Des facteurs « émotionnels » aussi, en lien avec des événements de vie qui laissent des traces et entraînent une indisponibilité psychique…
La parentalité évolue au rythme de la société, et les EJE doivent réinventer leurs pratiques en adéquation avec ces nouveaux enjeux. Notre dossier, nous l’espérons, permettra d’y réfléchir, et donnera quelques pistes de réflexion pour accompagner au mieux les nouvelles générations de parents.
5,50 € EJE Journal - N°92 Janvier - Février 2022
Les enjeux d’un métier en mutation
Les EJE voient depuis plusieurs années leur formation et leur rôle évoluer. Dans le bon sens ou non ?
La réponse est mitigée. L’AFORTS (aujourd’hui UNAFORIS) estimait déjà, en 2006, que 50 % des EJE occupaient des postes de direction. Cette possibilité d’évolution était souhaitée, les EJE se battaient depuis longtemps pour se voir reconnaître une mission d’encadrement et une possibilité d’évolution, mais elle était conditionnée à une certaine expérience préalable auprès des enfants.
Or, les récentes réformes pourraient bien supprimer cette condition…
Certains redoutent par ailleurs que les EJE ne soient cantonnés à l’accueil des familles, à la coordination des équipes et aux fonctions administratives, les éloignant ainsi de leur cœur de métier et privant les enfants de compétences psychopédagogiques qu’ils sont les seuls à détenir.
D’autres estiment à l’inverse que les EJE, à la direction des structures, peuvent faire remonter les enjeux de la petite enfance auprès des gestionnaires privés et publics, déterminer les projets pédagogiques des structures et animer les équipes dans le sens d’une amélioration de la qualité d’accueil.
Second enjeu de la profession : la dégradation des conditions de travail et la frustration de ne pas accueillir les enfants comme ils le voudraient poussent de plus en plus d’EJE à fuir les EAJE pour les secteurs spécialisés ou pour s’installer en libéral, ce qui fait craindre une fois de plus un manque d’EJE dans les crèches, auprès des enfants.
5,50 € EJE Journal - N°91 Novembre - Décembre 2021
Déconstruire ses théories pour construire sa pratique
Lors de notre formation d’EJE, nous avons trois ans pour emmagasiner le maximum de connaissances théoriques et tenter de les mettre en pratique lors de nos stages.
Puis, vient le moment où nous arrivons véritablement sur le terrain, avec toutes ces belles théories en tête. Au fil tu temps, nous nous rendons à l’évidence : il y a la théorie, il y a la pratique, et il peut y avoir un monde entre les deux…

Certaines théories sont incompatibles entre elles, d’autres ne sont plus à jour. Si elles sont fondamentales et constituent une base qu’il faut connaître, il convient toutefois de les actualiser grâce aux récentes recherches -notamment en neurosciences-, et aux nouvelles connaissances que celles-ci nous apportent sur l’enfant.
Par ailleurs, si les théories sont efficaces sur la majorité, il y a toujours certains cas particuliers (enfants particuliers ou situations particulières) pour lesquels elles ne sont pas appropriées. C’est tout l’objet de ce dossier : une réflexion sur les rapports entre formation et terrain, théorie et pratique, thèses classiques et nouvelles idées, revisitées ou approfondies.
5,50 € EJE Journal - N°90 Septembre-Octobre 2021
Sexualité et petite enfance : Stop aux tabous !
La question de la sexualité est mise au ban de la société, considérée comme tabou, en particulier auprès des jeunes enfants, laissant ainsi la place à toutes ses dérives. Dans une société hypersexualisée, les enfants sont largement confrontés à l’activité sexuelle des adultes (médias, TV, réseaux sociaux), mais bâillonnés sur le sujet de la sexualité. Ils sont donc forcés de s’auto-éduquer, avec les risques que cela comporte : recherches sur Internet menant à des découvertes impromptues pouvant être traumatisantes, proie pour les prédateurs sexuels… Dans ce contexte, les professionnels de la petite enfance ont un rôle à jouer, mais manquent de formation sur le sujet. Dans un but de prévention, ce numéro aborde diverses thématiques trop peu discutées et cherche à montrer que l’éducation à la sexualité n’est pas une question réservée aux adolescents mais bien une réflexion qui doit être instaurée dès le plus jeune âge, pour que les enfants partent sur de bonnes bases.
5,50 € EJE Journal - N°89 Juillet-Août 2021
De la crèche à l’école : séparation et transition…
Suite à la première grande séparation que constitue l’accueil en crèche, les tout-petits sont amenés à en vivre une nouvelle lorsqu’ils font leur entrée à l’école.. Un grand pas à franchir, rimant bien souvent avec appréhension tant pour les petits que les adultes... Comment les enfants et leurs parents vivent-ils cette rupture ? Comment les y préparer (et dans quelle mesure faut-il le faire) ? Est-ce qu’être propre signifie être prêt pour l’école ? N’est-il pas temps de penser la petite enfance entre 0 et 6 ans ? Doit-on précipiter l’autonomie des enfants ? Et du côté des professionnels de la petite enfance, comment bien gérer et mieux vivre la séparation ? Ce dossier analyse la question de la continuité/discontinuité dans la prise en charge des enfants entre EAJE et école maternelle. Il cherche à comprendre, par l’analyse du vécu des enfants et parle témoignage de projets initiés dans certains établissements, les pratiques propres à ce que les tout-petits (et leurs parents !) vivent cette étape plus sereinement.
5,50 € EJE Journal - N°88 mai -juin 2021
Et si on avait tout faux ?
L’accompagnement du jeune enfant a toujours été un sujet sensible et controversé. Les spécialistes eux-mêmes nous disent tout… et son contraire quelques années après. Les pratiques des professionnels de l’enfance doivent donc sans cesse être réajustées.
Et si la sieste n’était pas si primordiale pour certains enfants ? Et si ça pouvait avoir du bon de pleurer ? Et si le jeu ne devait pas répondre à des critères d'apprentissage formels ? Et si le système de référence n’était pas toujours pertinent ? Bref... Et si on avait tout faux ? Ce dossier balaye des idées reçues sur l’accompagnement des tout-petits au quotidien et montre qu’écouter son intuition s’avère précieux pour nous éviter de suivre des généralités ou des théories toutes faites !
5,50 € EJE Journal - N°87 mars - avril 2021
Osez la liberté !
Ah, la liberté ! On l’aime autant qu’on la craint, mais en quoi consiste-t-elle finalement ? S’agit-il de pouvoir agir sans contrainte, d’oser penser par soi-même… ? Quelle que soit la définition attribuée, rester libre est, semble-t-il, un combat de tous les jours. Et pour les professionnels de la petite enfance, cela est d’autant plus compliqué que leur rôle est, entre autres, de donner aux tout-petits accueillis la possibilité d’étancher leur soif de découverte, de développer leur pouvoir d’imaginer et de créer. Comment faire pour qu’ils ne perdent pas leur élan libertaire et ne deviennent pas des adultes devant se battre pour retrouver une part de liberté ? C’est ce à quoi tente de répondre notre nouveau dossier.
Résultats 1 à 10 sur 42

Se connecter

TPMA utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation.