EJE Journal

7,50 € EJE Journal - N°100 Mai - Juin 2023
[Numéro spécial EJE n°100 ] & [50 ans des EJE ] - 100 pages
Le centième numéro d’un magazine, ça se fête !
Seize ans après la parution du premier numéro d’EJE journal, l’heure est venue de publier le centième. Hasard du calendrier, cet anniversaire coïncide avec celui des 50 ans du diplôme d’État d’EJE. L’occasion de faire le point sur la profession et ses perspectives, mais aussi de revenir sur les articles qui ont marqué la rédaction. Boris Cyrulnik, Blaise Pierrehumbert, Jacky Israël, Daniel Verba, Rana Esseily, Serge Tisseron, Christine Dain, Patrick Mauvais, Bernadette Moussy, Martine Maurice, Coralie Nardeau, Marie-Noëlle Clément, Lyliane Nemet-Pier, Sandrine Monnery-Patris, Odile Daude, Philippe Duval, Chloé Ruby… Au fil des années, de grands noms ont prêté leur plume à votre magazine pour discuter de sujets importants : adaptation, handicap, câlins en crèche, secrets de famille, affection, management, libre exploration éducative, alimentation, sommeil… Dans ce numéro spécial, vous pourrez (re)découvrir certains de ces articles emblématiques et voyager sur les chemins de votre magazine et de votre profession.
Un numéro exceptionnel à la pagination exceptionnelle : un EJE journal à ne pas manquer.
5,50 € EJE Journal - N°99 Mars - Avril 2023
Dossier : [Groupes d’âges : on mélange ?]
Bientôt la fin des groupes d’âges bébés, moyens et grands ? Séparer les enfants selon leur âge, et donc leur niveau de développement, ou bien tout ouvrir et permettre aux enfants de fréquenter un même espace ? C’est ce que propose l’organisation des crèches en âges mélangés, même avec un nombre important d’enfants. Comment se positionner dans ce changement ? Quelles démarches m’être en place ? L’objectif de ce dossier est de faire le point sur les différentes possibilités et de vous aider à choisir un type d’organisation grâce à des témoignages de terrain, des recommandations, des astuces, des idées d’activités et des interviews de professionnelles.
Difficultés d’organisation, inquiétudes quant à la sécurité des enfants, pertinence des intérêts pour ces derniers, différences d’âges, tout autant de points abordés et analysés pour proposer un panorama complet et clair des avantages et des inconvénients des âges mélangés.
Les professionnels décortiquent leurs pratiques et leurs expériences pour y réfléchir, mettre en perspective et donner leur avis sur la question. Les âges mélangés, est-ce une tendance ou cela a-t-il de réels bienfaits pour les enfants ? Prenons en compte les questions et les inquiétudes afin de se former un avis objectif.
5,50 € EJE Journal - N°98 Janvier - Février 2023
Dossier : [Transition écologique dans la petite enfance - Où en est-on ?]
Où en est la petite enfance avec l’écologie ?
Les établissements d’accueil du jeune enfant prennent-ils leurs responsabilités envers la planète et les générations futures ?
La crise que vit déjà le secteur, liée à un fonctionnement qui ressemble de plus en plus à celui des entreprises (production, flux tendu, recherche de profit, de nouvelles parts de marché, nécessité d’offrir toujours plus de places d’accueil…) est-elle compatible avec ce nouveau défi ?
Les structures qui se disent écolos sont-elles vraiment celles qui le sont le plus ?
Car de la vraie bonne intention au greenwashing, il n’y a qu’un pas. Faire des « mesurettes » pour polluer un peu moins et pouvoir se prévaloir d’une étiquette « écologique » sans changer un fonctionnement basé sur la « croissance » ne vaut pas grand-chose…
Nous avons alors tenté de faire le point et de se recentrer sur les pratiques réalisables en crèche, certaines ne nécessitant pas de budget. De la prise de conscience à la volonté de changer les choses jusqu’à la mise en place concrète de pratiques plus écologiques, nous avons pris en compte les différences entre établissements. Oui, car dans la course à la durabilité, tous ne partent effectivement pas avec les mêmes chances. Une question de territoire, d’envies, d’investissement des équipes, mais aussi de budget… Au final, ce dossier donne des anecdotes, pistes et solutions pour adopter des pratiques plus respectueuses de l’environnement, à son échelle et selon ses possibilités.
Chacun pourrait y piocher quelques idées ou s’en inspirer pour en trouver de nouvelles !
5,50 € EJE Journal - N°97 Novembre -Décembre 2022
Dossier : [La motricité toute en liberté]
Le développement psychomoteur du jeune enfant se fait au rythme de la maturation de ses compétences neurologiques et en fonction de l’environnement qui lui est proposé. C’est ainsi qu’il s’éveille, prend conscience de son corps et de son potentiel. Lorsque nous, professionnels, accompagnons l’enfant dans la découverte et l’évolution de ses capacités motrices, fines comme globales, simples comme complexes, nous sommes dans une posture en perpétuel mouvement associant propositions, observation, adaptation, émotions et verbalisation. Ce rôle, au quotidien, demande un engagement fort : actualiser régulièrement ses connaissances théoriques et ajuster, en fonction, ses expériences pratiques, mais aussi se sentir suffisamment à l’aise pour guider chaque enfant dans une exploration libre et accompagnée. Le principe de liberté, en motricité, doit se retrouver aussi bien dans l’accompagnement, que dans l’aménagement des espaces, le matériel pédagogique proposé et la posture adoptée. Ce dossier alliant théorie et pratique, témoignages et expériences, cas classiques et particularités fait un tour d’horizon des différentes thématiques qui permettent d’accompagner le jeune enfant dans sa motricité, en toute liberté ! Au-delà des grands principes du développement moteur de l’enfant, il reflète la pluralité et la complexité des concepts qui y sont liés. Parce que sur la route de la motricité, il n’y a pas un chemin mais une multitude, laissons place à la confiance pour que l’enfant poursuive le sien dans la bonne direction !
5,50 € EJE Journal - N°96 Septembre - Octobre 2022
Dossier : [Une rentrée pas ordinaire : et si…]
Cela fait vingt ans que les professionnels de la petite enfance crient leur désarroi face au changement de logique opéré dans la gestion des structures petite enfance, qui dès le début, ne présageait rien de bon. La Covid est venue briser ce qui était déjà bien fragile et n’a fait que renforcer les difficultés : manque de reconnaissance, pénurie de professionnels, mal être… Ce dossier, nous aurions aimé qu’il soit publié dans la presse grand public, pour rendre visible la situation de la petite enfance, pour que personne ne puisse dire qu’il ne savait pas, bien qu’avec le terrible drame de Lyon, les médias semblent ouvrir les yeux et tentent de rattraper leurs années d’aveuglement sur les dysfonctionnements de notre cher secteur. Attention, ce dossier n’est pas facile à lire, les auteurs ont témoigné en toute franchise et sans langue de bois. Alors… Prêt à se plonger dans des témoignages poignants de professionnels qui se battent pour faire toujours plus avec moins ? À parler de l’exigence grandissante des gestionnaires, mais également des familles, qui ne se considèrent plus comme des usagers, mais bel et bien comme des clients ? À se replonger dans les différents décrets qui nous ont amenés là ? À entendre le discours des élus communaux sur le sujet ? À remettre en question l’accès, et parfois la qualité des formations ? À parler du bien-être des professionnels ? À découvrir des dérives révoltantes qui ont lieu dans certaines micro-crèches ? À les nuancer avec le point de vue d’un gestionnaire ? À comprendre la responsabilité de la CAF dans tout ce beau désordre ? Et surtout, à positiver en dégageant des propositions réalistes à même de renverser la tendance ?
5,50 € EJE Journal - N°95 Juillet - Aout 2022
Dossier : [Revisiter le monde du jeu] Plaisir – Transmission - Liberté
La bataille de la pédagogie contre la suprématie hygiéniste et sécuritaire est encore loin d’être remportée… Pourtant, nous sommes tous conscients de l’importance du jeu dans le développement de l’enfant. Nous observons chaque jour que c’est grâce à lui que l’enfant découvre le monde, apprend, entre en relation, intègre les règles de vie en société…
C’est pourquoi nous avons décidé d’explorer le monde du jeu dans ce numéro de l’été, avec l’objectif de vous (re)donner l’envie de jouer avec les enfants, d’y prendre du plaisir et de leur en donner.
Transmission, choix et positionnement des jouets, place et posture à adopter en tant que professionnel, slow pédagogie, idées d’activités, team building, adaptation des jeux aux enfants porteurs de handicap, immersions… de nombreux aspects du jeu seront abordés. Nous nous sommes également penchés sur le sens et l’intérêt de cet atelier dont vous avez sans doute entendu parler sur les réseaux sociaux : l’« atelier rien », grâce à l’interview de sa créatrice et au témoignage d’une professionnelle l’ayant testé dans sa crèche. Vous pourrez par ailleurs vous essayer au test de l’été et découvrir quel genre de joueur vous êtes : prudent, créatif, traditionnel ou téméraire ?
Ce dossier est un plaidoyer pour le jeu libre, le jeu en extérieur, le jeu neutre facilement détournable, un plaidoyer pour la présence physique et psychique des adultes, mais contre la sur-stimulation et la production, un plaidoyer pour le jeu authentique, un plaidoyer pour le plaisir… simple, et partagé.
5,50 € EJE Journal - N°94 Mai - Juin 2022
Dossier : Repas en crèche : le défi du plaisir !
Dans le milieu de la petite enfance, les temps de repas rythment les journées des professionnels et des enfants. Mais les obligations logistiques, nos représentations d’un « bon repas », notre histoire, nous éloignent parfois du besoin réel des jeunes enfants. Ce dossier, nourri par les apports d'une ergothérapeute, d’une psychomotricienne, d’une diététicienne, d’une sociologue, d’une chercheuse ainsi que de psychologues cliniciens, d’Eje et de directrices d’Eaje, permet de revoir les bases de l’accompagnement du repas : la dimension des repères, la notion de plaisir, l’installation, le matériel, l’aménagement de l’espace ou encore le positionnement des professionnels.
Refus des morceaux, néophobie, troubles alimentaires, les problématiques relatives au repas sont également présentées pour que vous sachiez les comprendre, les gérer et les distinguer des comportements liés à un stade développemental, le tout pour vous permettre de les aborder avec sérénité.
Le dossier présentera par ailleurs des pratiques (plus ou moins) récentes qui peuvent enrichir les moments du repas : l’installation d’un self-service en crèche, le passage au bio/local, la mise en place d’un potager ou encore d’ateliers culinaires, pour découvrir les aliments à l’état brut et appréhender l’alimentation en dehors des temps de repas.
5,50 € EJE Journal - N°93 Mars - Avril 2022
Dossier : Parentalité, objet fragile !
De nombreux professionnels de la petite enfance parlent de « nouveaux parents », différents, sur bien des aspects, de ceux des anciennes générations. Comment et pourquoi la parentalité a-t-elle évolué ? À quels défis est-elle confrontée ? Quelles sont ses fragilités ? Des questions dont il convient de se préoccuper pour comprendre les enjeux des parents d’aujourd’hui.
La parentalité a souvent été étudiée sous l’angle de la psychologie et de la psychanalyse, mais est-ce suffisant pour expliquer une construction si complexe ? Nous avons fait le choix de présenter, dans ce dossier, des visions complémentaires moins connues de professionnels sur la construction de la parentalité, ses influences et ses difficultés. Des facteurs parfois « invisibles », que les parents subissent sans en avoir conscience : opinion publique, lois ou encore, nouvelles technologies. Des facteurs « émotionnels » aussi, en lien avec des événements de vie qui laissent des traces et entraînent une indisponibilité psychique…
La parentalité évolue au rythme de la société, et les EJE doivent réinventer leurs pratiques en adéquation avec ces nouveaux enjeux. Notre dossier, nous l’espérons, permettra d’y réfléchir, et donnera quelques pistes de réflexion pour accompagner au mieux les nouvelles générations de parents.
5,50 € EJE Journal - N°92 Janvier - Février 2022
Les enjeux d’un métier en mutation
Les EJE voient depuis plusieurs années leur formation et leur rôle évoluer. Dans le bon sens ou non ?
La réponse est mitigée. L’AFORTS (aujourd’hui UNAFORIS) estimait déjà, en 2006, que 50 % des EJE occupaient des postes de direction. Cette possibilité d’évolution était souhaitée, les EJE se battaient depuis longtemps pour se voir reconnaître une mission d’encadrement et une possibilité d’évolution, mais elle était conditionnée à une certaine expérience préalable auprès des enfants.
Or, les récentes réformes pourraient bien supprimer cette condition…
Certains redoutent par ailleurs que les EJE ne soient cantonnés à l’accueil des familles, à la coordination des équipes et aux fonctions administratives, les éloignant ainsi de leur cœur de métier et privant les enfants de compétences psychopédagogiques qu’ils sont les seuls à détenir.
D’autres estiment à l’inverse que les EJE, à la direction des structures, peuvent faire remonter les enjeux de la petite enfance auprès des gestionnaires privés et publics, déterminer les projets pédagogiques des structures et animer les équipes dans le sens d’une amélioration de la qualité d’accueil.
Second enjeu de la profession : la dégradation des conditions de travail et la frustration de ne pas accueillir les enfants comme ils le voudraient poussent de plus en plus d’EJE à fuir les EAJE pour les secteurs spécialisés ou pour s’installer en libéral, ce qui fait craindre une fois de plus un manque d’EJE dans les crèches, auprès des enfants.
5,50 € EJE Journal - N°91 Novembre - Décembre 2021
Déconstruire ses théories pour construire sa pratique
Lors de notre formation d’EJE, nous avons trois ans pour emmagasiner le maximum de connaissances théoriques et tenter de les mettre en pratique lors de nos stages.
Puis, vient le moment où nous arrivons véritablement sur le terrain, avec toutes ces belles théories en tête. Au fil tu temps, nous nous rendons à l’évidence : il y a la théorie, il y a la pratique, et il peut y avoir un monde entre les deux…

Certaines théories sont incompatibles entre elles, d’autres ne sont plus à jour. Si elles sont fondamentales et constituent une base qu’il faut connaître, il convient toutefois de les actualiser grâce aux récentes recherches -notamment en neurosciences-, et aux nouvelles connaissances que celles-ci nous apportent sur l’enfant.
Par ailleurs, si les théories sont efficaces sur la majorité, il y a toujours certains cas particuliers (enfants particuliers ou situations particulières) pour lesquels elles ne sont pas appropriées. C’est tout l’objet de ce dossier : une réflexion sur les rapports entre formation et terrain, théorie et pratique, thèses classiques et nouvelles idées, revisitées ou approfondies.
Résultats 1 à 10 sur 46

Se connecter

TPMA utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible. En continuant votre navigation, vous en acceptez l'utilisation.