Journal des professionnels de l'enfance

N°102 </br> septembre-octobre 2016

N°102
septembre-octobre 2016

Date de parution :
25 août 2016
Prix : 5.50 €

Notre dossier : Un air de famille ? 

 

La famille du XXIe siècle n’a plus qu’un air lointain avec celle du siècle précédent. De nucléaire, elle est aujourd’hui devenue plurielle : famille monoparentale, homoparentale, nucléaire, recomposée… Ses fonctions, sa définition et son rôle ont été bousculés en profondeur.
Les professionnels de la petite enfance sont les premiers témoins de ces changements, qui ont modifié profondément la place de l’enfant et les rôles traditionnellement attribués aux pères et aux mères. Approfondir la réflexion sur ces nouveaux enjeux, sur leurs incidences est fondamental.
Nous le faisons dans ce dossier en invitant de nombreux experts à partager leur avis sur la question de la famille.

N°101 </br> juillet-août 2016

N°101
juillet-août 2016

Date de parution :
29 juin 2016
Prix : 5.50 €

Notre dossier : La culpabilité chez l’enfant

 

Fruit de l’éducation et de la culture, la culpabilité serait-elle utile ?
Chez l’enfant, elle apparaîtrait à un moment précis de son développement, celui où ce dernier serait capable de certaines capacités cognitives, et notamment d’empathie, à savoir la prise de conscience des états émotionnels d’autrui. Et c’est grâce à cette aptitude à décoder et à se représenter les réactions affectives d’autrui que l’enfant peut s’ajuster en conformité avec les conventions sociales et les spécificités particulières de la relation.
La culpabilité serait donc indispensable socialement pour reconnaître la part d’humanité présente dans chaque individu.

N°100 </br> mai-juin 2016

N°100
mai-juin 2016

Date de parution :
27 avril 2016

100e édition du Journal des professionnels de l’enfance

 

Ce numéro est celui d’un anniversaire : la 100e édition du Journal des professionnels de l’enfance. Depuis 1999, le magazine questionne, analyse, recense, relaie la recherche et l’actualité de l’enfant entre 0 et 3 ans.
Pour ce numéro un peu particulier, conçu comme une édition spéciale de 100 pages, le Journal a choisi de mettre en avant les articles les plus pertinents et représentatifs des courants de pensée, des écoles, des débats qui ont traversé cette discipline et qui continuent de le parcourir. 

N°99 </br> mars-avril 2016

N°99
mars-avril 2016

Date de parution :
25 février 2016
Prix : 5.50 €

Dossier : quelles trajectoires pour les enfants placés ?

 

L’esprit du dispositif de protection de l’enfance français privilégie le maintien de l’enfant dans sa famille tant que sa santé, sa sécurité, sa moralité et les conditions de son éducation ne sont pas compromises, mais il autorise également la séparation, selon des modalités adaptées, dans le cas contraire. Le placement d’enfants souffre cependant de nombreuses idées préconçues. Entre institution défaillante et domination de l’idéologie familialiste, le doute subsiste toujours sur les moyens qu’a l’institution de favoriser le développement de l’enfant placé.

N°98 </br> janvier-février 2016

N°98
janvier-février 2016

Date de parution :
6 janvier 2016

Dossier : la sieste de l’enfant

 

La sieste est-elle une clé pour un bon sommeil ? C’est au travers de cette problématique que le Journal des professionnels de l’enfance nous conduit dans le dédale du sommeil diurne et nocturne pour remettre en question certains a priori, en donnant des indices et des repères précis sur les besoins en sommeil de l’enfant, et en abordant la question de la sieste en structure d’accueil.
Un dossier complet sur ce sujet parce que « faire dormir » l’enfant à la sieste est un acte vain, il s’agirait plutôt de lui apprendre à se laisser aller à cette douce sensation d’oubli de soi et de renoncement… Ce dossier nous y mène et s’appuie sur des exemples et des outils pratiques comme un agenda du sommeil (supplément de 4 pages dans ce magazine).

N°97 </br> novembre-décembre 2015

N°97
novembre-décembre 2015

Date de parution :
27 octobre 2015
Prix : 5.50 €

Résister pour apprendre

 

Et si le développement des connaissances des bébés et des enfants passait par un « non » ? Un « non » qui dirait leur résistance au déjà-su, déjà connu, déjà acquis… Un « non » qui impliquerait que l’on pense autrement son savoir : le tout-petit n’apprend pas en empilant des connaissances comme il empilerait des Lego®.
Son apprentissage passe par une résistance : il inhibe ce qu’il sait ou ce qu’il pense savoir pour explorer d’autres possibilités, d’autres voies… Cette intelligence précoce qui détonne face à une vision linéaire de la connaissance est aussi ce qui permet à ce tout petit être d’être un formidable aventurier du monde, zigzagant entre régularités et irrégularités de la vie pour mieux la saisir, la comprendre et la vivre…

N°96 </br> septembre-octobre 2015

N°96
septembre-octobre 2015

Date de parution :
27 août 2015
Prix : 5.50 €

Comprendre les modes d’accueil

 

Dans le passé, nous avons souvent fait la différence entre deux grands types de mode d’accueil : l’accueil individuel ou familial d’un côté et l’accueil collectif de l’autre. Aujourd’hui cette partition ne correspond plus à la réalité du champ professionnel de l’accueil des jeunes enfants. Nous proposons donc une nouvelle organisation permettant de ne plus opposer accueils individuel et collectif mais axant la différence sur le fait que les parents soient les employeurs ou non.

N°95 </br> juillet-août 2015

N°95
juillet-août 2015

Date de parution :
25 juin 2015
Prix : 5.50 €

Aider l’enfant à comprendre son environnement

 

Ces dernières années, les scientifiques ont découvert que les jeunes enfants en savaient plus qu’on ne pouvait l’imaginer. Ils ont montré qu’ils apprenaient comme des scientifiques, en faisant des expériences, en analysant les statistiques et en formant des théories intuitives sur la physique, la biologie et la psychologie.

N°94 </br> mai-juin 2015

N°94
mai-juin 2015

Date de parution :
27 avril 2015
Prix : 5.50 €

Pourquoi et comment l’enfant devient-il propre ?

 

En matière de propreté, on est passé du stade du dressage à celui de l’apprentissage, mais un apprentissage pas comme les autres et dans lequel le fait de faire plaisir à son parent prend le pas sur le besoin qu’a l’enfant de l’imiter.

N°93 </br> mars-avril 2015

N°93
mars-avril 2015

Date de parution :
26 février 2015
Prix : 5.50 €

Les bébés Wi-Fi

 

Certains bébés ont une capacité de connexion affective sélective et parviennent, dès les premiers jours de vie, à se protéger des interactions inadaptées de parents handicapés dans leur parentalité s’ils ont l’opportunité de rencontrer des figures d’attachement plus sécurisantes dans leur entourage. Cette capacité innée du bébé à se tourner vers d’autres supports affectifs substitutifs fiables dans son environnement est encore peu décrite et reconnue. Daniel Rousseau, pédopsychiatre, appelle ces tout-petits, les bébés Wi-Fi, par analogie avec les appareils électroniques portables qui scannent de manière discriminative les bornes numériques à la recherche de la meilleure connexion.