EJE Journal

N°64 <br/>avril-mai 2017

N°64
avril-mai 2017

Date de parution :
16 mars 2017
Prix : 5.50 €

Fais pas ci, fais pas ça !

 

Les paroles de cette chanson de Jacques Dutronc nous font souvent sourire tant elles évoquent des situations vécues, mais elles nous renvoient également à des questions on ne peut plus sérieuses : celles d’une autorité à exercer, d’un cadre à poser, de limites à faire respecter… Un exercice somme toute assez compliqué lorsque l’on travaille au sein d’une structure d’accueil collectif. Alors, on se laisse parfois aller au « non »… ces trois petites lettres qu’il est si facile d’articuler mais qui n’ont pas toujours l’effet escompté sur les enfants. C’est pourquoi nous vous proposons, dans ce nouveau dossier, de découvrir différentes manières de dire oui, plutôt que non, aux tout-petits tout en leur inculquant certains principes.

N°63 <br/>février-mars 2017

N°63
février-mars 2017

Date de parution :
18 janvier 2017
Prix : 5.50 €

Pour une pédagogie égalitaire dès la petite enfance

 

La promotion de l’égalité fille-garçon dès la petite enfance est une question qui divise. Pour certains, celle-ci nie les différences et ne vise qu’à faire des hommes des femmes et vice-versa. Pour d’autres, il n’est pas urgent de s’occuper de ces questions : les enfants accueillis en EAJE sont si petits… Ils ont bien le temps d’être confrontés aux stéréotypes ! Et puis il y a les défenseurs de la pédagogie égalitaire. Ceux qui pensent qu’il en est assez d’offrir aux humains, et ce dès leur plus jeune âge, des visions stéréotypées des compétences des hommes et des femmes et qu’il nous appartient à tous de faire évoluer les mentalités. Retrouvez dans ce nouveau dossier différents points de vue, l’idée étant de vous permettre d’approfondir votre propre réflexion.

N°62 <br/>décembre 2016 – janvier 2017

N°62
décembre 2016 – janvier 2017

Date de parution :
16 novembre 2016
Prix : 5.50 €

La construction du rapport à l’autre

 

En accompagnant un enfant dans son développement, les EJE sont amenés à se positionner devant ses différents comportements, certains qu’ils vont encourager, d’autres qu’ils vont essayer de modifier, car ils ne leur paraissent pas souhaitables. Cette « sélection » se fait en fonction de leurs valeurs que, de manière plus ou moins consciente, ils cherchent à transmettre au tout-petit. Or, le respect, la politesse, le partage, quel sens ces mots peuvent-ils avoir pour l’enfant ? Il faut un certain temps pour qu’il puisse se construire l’idée d’un « je », alors comment se construit chez lui l’idée de l’autre ? Et comment l’aider à développer, vis-à-vis de cet autre, une relation bienveillante ? 

N°61 <br/> octobre-novembre 2016

N°61
octobre-novembre 2016

Date de parution :
15 septembre 2016
Prix : 5.50 €

A qui profite le projet pédagogique ?

 

Familiariser les enfants avec la langue de Shakespeare via des échanges en visioconférence avec une structure anglaise. Produire des dessins, collages ou peintures dignes d’un adulte afin de les exposer. Les projets pédagogique-cartes de visite dictés par les gestionnaires à des professionnels qui n’osent pas réagir ne manquent (malheureusement) pas ! Il est temps de pousser un coup de gueule contre ce fonctionnement qui pénalise les enfants comme les professionnels. Que deviennent nos projets pédagogiques ? Où sont nos valeurs professionnelles ? Le bien-être de l’enfant est-il encore au centre de nos préoccupations ? Des questions d’actualité auxquelles nous essayons de répondre dans ce dossier.

N°60 <br/> août-septembre 2016

N°60
août-septembre 2016

Date de parution :
13 juillet 2016

Bien préparer la rentrée

 

La rentrée va arriver vite… D’où ce nouveau dossier dans lequel vous pourrez découvrir des façons différentes d’accueillir les nouveaux enfants : l’adaptation (mot devenu quasi tabou, à tort ou à raison, chacun se fera son opinion !), les premières rencontres sur plusieurs jours avec des rythmes différents ou non… Vous verrez également que si la rentrée est synonyme pour les uns de stress, pour les autres de joie et d’excitation, le plaisir de se retrouver et de proposer de nouveaux projets stimule tout de même nombre d’équipes dont l’envie première est d’accueillir de manière positive les enfants et leur famille. Alors, 3, 2, 1… prêts pour la rentrée ? Partez !

N°59 <br/> juin-juillet 2016

N°59
juin-juillet 2016

Date de parution :
19 mai 2016

Le langage des émotions

 

Joie, peur, colère, surprise, dégoût, tristesse… Toutes ces émotions, et bien d’autres, traversent chaque être humain au quotidien. Pour les EJE, cela est encore plus vrai dans la mesure où ils exercent dans des lieux particulièrement chargés d’affects : parents, enfants et professionnels arrivent avec leur histoire personnelle, leur culture familiale et se rencontrent lors d’une étape délicate à vivre pour la famille. Ainsi, très souvent, surgit un flot d’émotions qu’il faut être en mesure d’accueillir et de comprendre afin d’accompagner les parents et leur enfant au mieux. Comment y parvenir ? Comment guider un enfant dans la découverte de sa vie émotionnelle ?

N°58 <br/> avril – mai 2016

N°58
avril – mai 2016

Date de parution :
17 mars 2016

Les nouveaux enjeux du management

 

Le rôle et les fonctions du « manager » dans le secteur de la petite enfance ont beaucoup évolué ces dernières années. Qu’il occupe un poste de directeur ou qu’il coordonne l’action éducative sur le terrain, l’EJE ne peut plus fonctionner sans de réelles compétences managériales. Tantôt gestionnaire, tantôt médiateur, le manager conjugue ses multiples casquettes pour jouer son rôle de facilitateur, ce qui demande une certaine prise de recul et de la hauteur afin de fédérer vers des valeurs et objectifs communs.Ce dossier, composé des écrits de plusieurs intervenants, tente d’appréhender au mieux cette fonction complexe de « manager » au sein des EAJE.

N°57 <br/> février – mars 2016

N°57
février – mars 2016

Date de parution :
14 janvier 2016
Prix : 5.50 €

Bien manger à la crèche

 

Au même titre que dormir, respirer ou boire, manger est un besoin physiologique fondamental. Il est d’ailleurs maintenant clairement établi qu’avant même la naissance, le fœtus est très rapidement exposé aux propositions gustatives et olfactives de sa mère et que celles-ci le conditionnent dans son apprentissage alimentaire. Car, oui, il s’agit d’un apprentissage : manger avec plaisir s’apprend ! Alors, comment procéder, lorsqu’on exerce au sein d’une structure d’accueil collectif, pour participer à cette éducation alimentaire des tout-petits ? Plusieurs propositions vous sont faites dans notre nouveau dossier.

N°56 <br/> décembre 2015 – janvier 2016

N°56
décembre 2015 – janvier 2016

Date de parution :
13 novembre 2015
Prix : 5.50 €

Parents : souriez, vous êtes conviés !

 

Inclure les parents dans la vie d’une structure d’accueil pourrait sembler évident. Et pourtant… Il est ardu de leur donner une vision transparente des pratiques de crèche, peut-être car il faut avoir confiance en soi pour ne pas se sentir jugés dans ses pratiques ? Peut-être aussi qu’il est possible de se dire « chacun chez soi et les enfants seront bien gardés » ? Question de place et de limite à ne pas franchir. Mais, comment accueillir un enfant sans penser la place de ses parents ? Quelle continuité dans les liens affectifs et les soins prodigués à l’enfant ?Ce dossier, composé d’articles rédigés par des EJE et une interview de deux mères, pose la question du pourquoi intégrer les parents à la vie de la structure, des bienfaits pour les enfants, mais aussi de ce que cela peut apporter aux professionnels.

N°55 <br/> octobre-novembre 2015

N°55
octobre-novembre 2015

Date de parution :
11 septembre 2015
Prix : 5.50 €

L’être en musique

 

Le dossier de ce nouveau numéro aborde le sujet de la musique à travers diverses propositions à destination de jeunes enfants dans des établissements d’accueil différents où la musique est à la fois une façon d’aborder la relation, d’exprimer ses émotions, ses ressentis, ou de communiquer autrement que par le langage oral pour des petits qui n’en sont pas encore pourvus, voire dépourvus…, mettant toujours en avant le bien-être et le plaisir de chacun des petits (et bien souvent des grands !) acteurs.